Nouveau Spectacle ; Gaspard Proust

Gaspard Proust Nouveau spectacle

558

_GASPARD PROUST

Nouveau Spectacle

Ruq Spectacle

Espace de Thiers

558

« __« Je suis un cartésien désabusé: je pense, donc je suis, mais je m’en fous! »

« __Le public chuchote, tousse, attend, regarde son téléphone, s’impatiente, puis la salle s’éteint. Le noir complet, puis le silence. Une voix s’élève, Gaspard Proust parle – effet micro ouvert, je suis dans la loge, toussa toussa. D’emblée il le dit ; les personnes comme moi ; ceux qui sont allés le voir pour le premier spectacle – Gaspard Proust Tapine- , il les méprise. Nous sommes les pires. Pire face à ceux qui ont été invités (de force?) par leur pote, pire que ceux qui l’ont découvert sur canal, pire que ces gens là. Je plaide donc coupable. Il me méprise. C’est dire, puisqu’il fait la comparaison entre nous, qui réitérons, et le fait de retourner voir un ex ; cette idée folle, absurde, sans aucune dignité. Je le répète, je plaide coupable monsieur Proust, et le plus désolant encore dans cette histoire, c’est que je ne le regrette pas.

« _« Je su« Derrière chaque femme se cache une princesse, derrière chaque princesse se cache… une connasse ! »

« __Je ne sais pas si vous le connaissez…mais promis, je ne vais pas parler de manière trop profonde de ce qu’on trouve dans ce Seul en scène  – peut-être irez-vous le voir, je ne sais pas. Si c’est le cas, soyez en sûrs, tout ce qui fait ou a fait son succès se retrouve dans ce spectacle-ci ; même « costume », même mise-en-scène (ultra minimaliste), puis son fameux « Et je le prouve ».  Au cours de cette heure et demie, vous n’imaginez pas le nombre de (pardon d’avance pour la vulgarité) « Oh putain », susurrés dans la salle. Des « Oh putain, il a dit ça », d’indignation. Des « Oh putain, il est sérieux? », des « Oh putain Non mais NON. » Inévitablement, tu rigoles. Tu rigoles parce qu’il va loin. Tu rigoles parce qu’il se permet tout, il ne se refuse rien. Tu rigoles parce qu’il est cynique, pessimiste, sarcastique, (autre mot qui finit en -ique) et qu’il en joue. Parce qu’il le vend bien, très bien. Parce qu’il a le physique pour. Mais Gaspard Proust ce n’est pas qu’un fanfaron qui te balance des petites blagues osées sur scène sans le moindre effort de chorégraphie, non, c’est surtout un bel auteur… parce que oui il écrit très, très, mais très bien, parce qu’il est intelligent – ou tu penses qu’il l’est – peu importe; mais surtout, tu ris parce que tout le monde « prend » et qu’il est très malin ; que ce soit toi, tes voisins de gauche, ou celui ou celle qui t’accompagne, personne n’est épargné. Ni vous, ni moi. Il tape là où ça peut faire mal. Tous les sujets y sont abordés ; de la politique, en passant par l’actualité, les Bobos, les philosophes, les grosses têtes, les couples (ou les femmes surtout), et j’en passe… Et même si je l’aime beaucoup dans le sujet Politique, là où il me fait le plus rire, et ça frôle le masochisme, c’est vraiment quand il aborde l’amour. Ah, la vision de l’amour selon monsieur Proust ! Il dit tout ce que je déteste, il est tout ce que je déteste (personnage ou non, on s’en fout, ce n’est pas le débat) mais étrangement, il me ferait presque voir les choses autrement…presque, et il est hilarant!
Vous l’aurez compris, cette chronique ne sera qu’éloge. Avouez que ce n’est pas marrant? Mais, comme je suis susceptible, et qu’il me hait, je vais me permettre une remarque ; œil pour œil monsieur Proust… Certes, c’est la tournée de rodage ; d’autres choses s’ajouteront au texte (c’est quasi sûr), mais en tant que pire spectatrice (la fille premier degré tu sais…) je le clame haut et fort : un quart d’heure de plus n’aurait pas été de trop, mais vraiment pas! Puisque oui, plus c’est long, plus c’est bon (attention on arrive aux phrases graveleuses… Sensibles, s’arrêter à la conclusion).

 __Conclusion : Comme la chronique n’en finit plus, c’est ainsi que je vous quitte, si vous avez l’occasion d’aller le voir, et que vous savez où vous mettez les pieds, n’hésitez pas, vous passerez un excellent moment. Pour les autres, je le comprends aussi.

★★★★★

 __Spoiler ou presque : après une heure et demie de spectacle, d’applaudissements à outrance – mérités. Une fois à l’air libre, que tu sors ton paquet de cigarettes (ne pas faire comme moi), tu regardes la personne qui t’accompagne, et tu lui dis – debrief’ oblige : « Ah, il est quand même fort ce garçon, il ne se refuse rien… Tiens, donne-moi du feu s’il te plaît… puis dans le fond, à bien y penser, il n’a pas tout à fait tort, on pourrait se quitter maintenant, ça nous épargnerait (épargnera, épargnenare, epargnerus? Problème de conjugaison bonsoir) de le faire dans cinq ans… » Ou encore, ou pire, repenser au passage où il demande, qui, dans la salle, serait capable de payer pour coucher avec la personne avec qui il est venu ce soir….(est-ce compréhensible?) Puis, observer tous ces visages, complices, qui se regardent, se jugent, se jaugent, et réfléchissent… mais ne se parlent pas… Surréaliste, les amis, surréaliste! Merci Gaspard Proust. Merci.

 __Promis, ensuite je me tais : je dois vous avouer que j’ai un fantasme sur Gaspard Proust – et qui, d’ailleurs, reviendra avec le thème initial de ce blog (enfin!), mais je crois qu’il fait partie des rares personnes que j’aimerais interviewer ou avec qui j’aimerais parler littérature ici ou ailleurs. Oui, j’aurais mille et une questions à lui poser. Gaspard, si tu passes par là… ou parle-nous encore plus de tes lectures dans tes spectacles, tu te rêvais écrivain ! 

Ps : (non mais tu ne vas pas la finir ta chronique????) toutes les citations citées dans cet article viennent de différents spectacles.
Et cette fois, je m’en vais !

/ Ajoutez votre commentaire ici

  1. Mais non, fallait encore rester ! Tu ne fais pas de rappel ?!
    Remboursée !
    (oui, je prépare en ce moment même un onewomanshow, hum hum )
    Ta chronique est géniale ! J’aime bcp Gaspard Proust et sa chronique sur Canal me faisait toujours rire, et c’est vrai que le découvrir en spectacle serait super sympa ! C’est vraiment bien que tu jongles entre romans, poésie, théâtre et spectacles, je te tire mon chapeau ! Je pense depuis plusieurs semaines à faire un article sur un évènement culturel mais toujours pareil : pas le temps. C’est fatal…

    Ps :La blague sur Descartes m’a fait rire à un point !

    1. Aha, t’es trop mignonne, j’essaierai de faire un rappel la prochaine fois 😉
      Oui, sa chronique était franchement sympa, d’ailleurs, je ne regardais l’émission que pour lui (ou replay). Quant à cette blague sur Descartes, je suis du même avis, et je ne m’en lasse pas ! Elle est tellement efficace, drôle, et « juste ».
      Je t’encourage vivement à aller le voir, si tu aimes. Tu seras conquise une nouvelle fois, c’est certain !
      Ensuite, merci de me lire, et d’aimer cet article ! J’essaie d’être éclectique, mais je ne le serai jamais assez, je pense…
      Des bisous

  2. Eh bien chère amie, tu m’as donné envie d’aller creuser plus loin et de voir ses spectacles. Je ne le connaissais pas du tout (honte à moi ?) mais tu me le vends si bien qu’il faut que je remédie à tout ça :). Merci pour cette découverte.

    1. Il n’y aucune honte à avoir, vraiment. On ne peut pas tout connaitre 🙂 Je suis contente si je t’ai donné l’envie d’en découvrir davantage, c’est vrai que j’aurais pu en mettre plus (des videos ou quelques interviews pour ceux qui ne le connaissent pas). Quoi qu’il en soit, n’hésite pas à me dire ce que tu en penses si tu te lances dans le défi Proust.
      Et Merci de me lire !

      1. Ho mais je vais me lancer, ne t’inquiètes pas pour ça ! Il est noté dans ma liste vidéos à voir (oui parce que ça mélange docu, fiction et du coup spectacle ^^).
        Mais de rien, c’est toujours un plaisir de te suivre même si je ne commente pas à chaque fois 🙂

  3. Aaaah, grosse veinarde, ça avait l’air top chouette ! Autant je déteste les gens cyniques et pessimistes dans la vraie vie, autant j’adore son humour. J’imagine que le spectacle devait être fort sympathique.
    Et alors, il serait prêt à payer dans tout ça ? 😛

    1. Oh que oui je suis chanceuse ! Et je confirme, le spectacle était fort sympathique. Je te le conseille !
      Aha, on laissera toutes ces autres questions en suspend…(d’ailleurs en sont-elles vraiment?) c’est plus drôle dans ce sens là.

  4. Quelle chronique ! Il a de la chance ce Gaspard ! Bon, je le connais un peu (j’avais vu un de ces anciens spectacles) je ne suis pas fan comme toi mais te lire est un tel plaisir que tu donnes envie d’y jeter un coup d’œil !

    1. Je suis contente si ma chronique te plait (j’ai apprécié l’écrire). N’hésite pas à t’y intéresser un peu plus au bonhomme, qui sait, tu finiras par beaucoup aimer – même si oui, c’est spécial…
      Merci de me lire ma belle !

Laisser un commentaire