Si loin de toi ; Tess Sharpe

211

________________________________

SI LOIN DE TOI

Tess Sharpe

 R
Robert Laffont

Roman

486 pages

________________________________

« Sophie Winters a failli mourir. Deux fois.
Survivante.
Blessée à vie, elle est accro aux antidouleurs.
Droguée.

Mina, sa meilleure amie a été tuée sous ses yeux.
Traumatisée.
Personne ne croit à sa version des faits. Ni la police. Ni sa famille.
Seule au monde.

Elle se battra pour qu’éclate la vérité. Au nom de l’amour.
Prête à tout. »

▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬

Mon avis

Ce livre n’était pas prévu dans ma wish-list, ni dans ma Pal (forcément), mais, suite à une déception d’ordre hivernal ; je n’ai pas réussi à trouver un manteau digne de ce nom (à croire que je demande la lune), j’ai décidé – pour lot de consolation, de mettre ce livre dans mon panier. Zou. Voilà pour l’introduction.

Parlons couverture, en ce moment je les trouve toutes, plus ou moins, sublimes, et celle-ci n’est pas une exception.
Le contenu maintenant, puisque c’est ce qui nous intéresse le plus.
Sophie, blessée par la vie _ et à vie, suite à un accident de voiture, va devenir progressivement accro aux antidouleurs. Après des mois pour devenir clean, sa meilleure amie, Mina, sera assassinée devant ses yeux. Les policiers trouveront des médicaments dans ses poches et tout le monde sera persuadé qu’elle a rechuté. Concluant qu’il s’agit d’un assassinat lié à la drogue, aux dealers.. etc, personne n’osera croire la version des faits de Sophie.

Où est la vérité? Qui ment, qui a raison?
Est-ce une histoire de drogue qui a mal tourné ou un coup monté?

J‘ai d’abord beaucoup aimé la construction du livre : être à la fois dans le présent et dans le passé – passer de l’intrigue policière aux relations qu’ils ont tous, les uns avec les autres, à travers des flash-back; j’ai beaucoup aimé. L’écriture n’a rien de bien original, tout est fluide, simple, efficace. C’est aussi un de mes bémols, parce que j’aurais aimé que l’écriture ou la construction du livre apporte à l’histoire une profondeur qu’hélas, il n’y a pas suffisamment : on s’attend à un thriller (sentimentale), et malheureusement, même si l’intrigue est présente, elle ne l’est pas suffisamment. J’aurais aimé plus de péripéties, plus de surprises. On voit tout venir , et ça m’a déçu.
Attention, j’ai quand même apprécié ma lecture, l’histoire que raconte Tess Sharpe reste quand même intéressante ; la fusion des personnages, les reconstructions physiques et psychiques – suite à un accident, à un décès. Le sujet de la drogue, ou même des orientations sexuelles. Ce roman est un récit riche, oui, sans jamais tomber dans la lourdeur, même si… la profondeur reste à discuter. Thriller psychologique, qui aurait mérité un peu plus, selon moi.. mais qui reste quand même très sympa à lire.

Alors même s’il n’a pas été – totalement, à la hauteur de mes exigences, je conseille ce livre parce qu’on passe un « bon » moment.

14/20

/ Ajoutez votre commentaire ici

  1. Ton introduction m’a fait bien rire. Je suis curieuse, quel genre de manteau cherchais-tu ? C’est un livre qui est dans ma wishslit. J’espère juste ne pas voir les choses arriver à l’avance car c’est quelque chose que je déteste !

    1. Oh, j’ai vraiment hâte d’avoir ton avis. En espérant bien sûr, que ton avis soit un peu différent du mien. Dans tous les cas, tu passeras un bon moment.

      Ah, je suis contente.. c’est un peu le but, et me déculpabiliser aussi (oui). Alors dans l’idéal, je l’aimerais noir (négociable en gris), ni trop long, ni trop court (parce que je ne suis ni petite, ni grande) et surtout Cintré ! En ce moment c’est la mode des manteaux « boyfriend », et je ressemble à une patate la-dedans.
      Voilà..

      1. Je suis assez fan des manteaux ‘boyfriend’ personnellement ahah. Mais bien sûr ça ne peut pas aller à tout le monde. Je préfère aussi les manteaux noirs car on peut n’importe quelle couleur avec, c’est passe partout. Si ça peut te consoler, je n’ai pas trouvé mon manteau parfait cette année non plus mais je vais tout faire pour le trouver l’année prochaine !! 😀

    1. C’est rassurant de savoir qu’on a le même avis que quelqu’un d’autre. J’ai l’impression de ne pas trop me « planter ».
      C’est un livre en effet qui était plein de promesses, mais pas catastrophique… mais plein de promesses 😀

Laisser un commentaire