la bibliothèque des cœurs cabossés ; katarina bivald

2

______________________________

LA BIBLIOTHÈQUE
DES 
CŒURS CABOSSÉS

Katarina Bivald

 Denoël

Roman

482 pages

_______________________________

« Tout commence par les lettres que s’envoient deux femmes très différentes : Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l’Iowa. Après deux ans d’échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu’Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine.
Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis – et pas uniquement les personnages de ses romans préférés -, qui l’aident à monter une librairie avec tous les livres qu’Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance.
Et lorsque son visa de trois mois expire, ses nouveaux amis ont une idée géniale et complètement folle pour la faire rester à Broken Wheel… »

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Mon Avis

Ce livre était/est en évidence partout dans les librairies – celles de ma ville, en tout cas.
J’ai finalement craqué grâce à la chronique de Myprettybooks.
Puis, quel titre merveilleux, vous ne trouvez pas?

______________________________________________

Sara est une jeune suédoise libraire -au chômage, et mal dans sa peau ; comme écrit dans le livre, sa seule ligne de vie – dans son existence vide de sens, reste cette correspondance avec Amy. Deux ans d’échanges ; sur la vie à Broken Wheel – son histoire, ses habitants -, et sur la littérature en général. Puis, ces deux femmes vont décider de se rencontrer.
Quand Sara débarque dans l’Iowa, à Hope exactement, Amy ne sera pas là contrairement à ce qui était prévu. Après un certain temps d’attente, un habitant l’emmènera à Broken wheel, c’est en arrivant qu’elle apprendra la mort d’Amy. C’est ainsi que le livre commence.

Ma chronique sera semblable à celles déjà écrites. Quel roman merveilleux! C’est une histoire douce et délicate. Il est facile de se reconnaître dans le personnage principal qu’est Sara; à travers cette passion pour les livres. L’auteure fait un excellent travail sur cette littérature ; elle fait références à ces œuvres que nous connaissons tous, et d’autres que nous connaissons moins et pour lesquels on a envie de noter les références, et s’y plonger. Cette partie du roman, centrée sur la littérature, parlera à tous les amoureux des pages et des librairies, j’en suis certaine.

« Si sa vie avait été un roman, elle n’aurait sans doute même pas été un personnage secondaire. »
p.47

La vie de Sara va être bouleversée par ce voyage et par la rencontre avec les habitants de cette petite ville – qu’elle connaît déjà en un sens grâce aux lettres d’Amy. Tous ces personnages vont lui apporter un regard nouveau, et un avenir possible. Ils vont donner à sa vie si morose et banale, beaucoup de couleurs, de rêves et d’espoirs. Quant à moi, lectrice, ils m’ont touché. Parce que oui on s’attache, on rit, on les comprend et on est ému. Je crois qu’à partir du moment où on se sent bien dans ce petit village, le pari est gagné. Plus je tournais les pages, plus je voyais la fin arriver, et moins j’avais envie de continuer pour ne surtout pas les quitter. Conquise? C’est le moins qu’on puisse dire. Ce livre est un chant autant à la littérature qu’à la vie. Sous cette écriture si fluide, simple et délicate, l’intelligence est reine ; l’auteure nous dresse le portrait d’une vie où l’on croise toutes les différences possibles : celles des parcours, des caractères, et mêmes des goûts en termes de littérature (pour ne citer qu’elles). Ce roman porte de nombreuses valeurs ; celle de l’entre-aide, de l’écoute de l’autre, de la tolérance vis à vis des différences diverses et variées, et celle de la quête d’un certain bonheur (je ne sais s’il s’agit à proprement parlé d’une valeur, mais vous m’aurez compris). Que pourrais-je ajouter?
Des bémols? il y’en a deux, minimes. J’aurais aimé en connaître davantage sur la correspondance entre Amy et Sara – le pourquoi du comment. Puis, la Romance, qui m’a un petit peu frustré. C’est mon côté romantico-niais qui parle, j’aurais aimé davantage, bien davantage.

« Ce qui prouve peut-être que j’avais raison en ce qui concerne les livres et les gens : les livres sont fantastiques et prennent sans doute toute leur valeur dans un chalet au fond de la forêt, mais quel plaisir
y a-t-il à lire un livre merveilleux, si on ne peut pas le signaler à d’autres personnes, en parler et le citer à tout bout de champ? « 

p.189

Enfin, dans tous les cas, je vous le conseille vivement.
Achetez-le, jetez-vous dessus, et savourez.

17/20

/ Ajoutez votre commentaire ici

  1. Je suis très heureuse que tu aies pu le lire et que tu l’aies aimé! <3 C'est vrai que j'aurais beaucoup aimé avoir plus de lettres également entre Amy & Sara, leur correspondance nous est trop peu dévoilée 🙂

Laisser un commentaire