Joyeux Bordel de tout et rien ; La scène (I)

______________________________Le dernier Blabla et autres futilités date de juillet 2015. De Jui-llet !
______________________________Du coup, hier, en faisant le tri de mes textes (mon ordinateur est un bazar
________________organisé)
, et en « retravaillant » (la nana qui se la raconte, tu sais) celui-ci, je me suis dit
________________qu’après tout, je pouvais le partager, en attendant une nouvelle chronique, bien sûr.
______________________________Au départ, je voulais l’appeler « en quête de reconnaissance », ou disons
________________
« la (re)connaissance d’un con », mais je me suis dit qu’on frôlait la vulgarité…
________________La scène (I) se suffisait. (puisqu’il y a la scène II, oui, oui.)

flgpelf Lire la suite

Joyeux Bordel de tout et de rien ; La peinture et moi.

Hello Everyone.
Aujourd’hui on oublie les livres, mais on prend les pinceaux.
L’idée m’est venue quand j’ai replongé dans certains de mes portraits… d’il y a 3 ans, et l’évolution m’a fait sourire.
Du portrait sur une petite feuille A4, aux toiles. De 2012 à 2015.
Laissez-moi vous montrer cette petite partie de ma vie.

Lire la suite

Joyeux bordel de tout et de rien ; l’agoraphobie

flgpelf

Je vous dois des explications, ou presque.

Le blog est en stand-by depuis fin mai – livresquement parlant. D’abord, parce qu’il y eu Roland Garros, mais aussi pour une autre raison. C’est de cette dernière dont je vais vous parler aujourd’hui. Je précise d’ores et déjà que je n’aborderai pas le sujet des livres – pour ne pas vous faire perdre du temps, qu’ensuite cet article sera immensément LONG !
Vous pouvez donc vous prendre un thé, un café, ou une grenadine.
En effet, dans l’À propos, ou à droite du blog – je fais référence à l’agoraphobie, mais je ne l’aborde que très brièvement… Depuis l’ouverture de ce blog, j’ai eu droit à plusieurs questions sur le sujet. Du coup, ça me paraissait évident d’en faire un article pour en parler davantage, sachant que c’est un sujet très important pour moi. 

Si ça vous intéresse, continuons.

Lire la suite